Pharmacienne et présidente d’Amnesty International France

Geneviève Garrigos, le combat au cœur  Abonné

Publié le 18/07/2009
Femme active et citoyenne engagée, Geneviève Garrigos a mis son énergie au service d’Amnesty International France qu’elle préside depuis un an. Parce que le droit à l’accès aux soins figure parmi les valeurs de l’association, cette consœur se bat jour après jour pour la justice et le respect de l’homme. Rencontre.
Une citoyenne (extra)ordinaire

Une citoyenne (extra)ordinaire

UN CRI DE RÉVOLTE qui s’exprime par des actions sur le terrain. C’est ainsi que Geneviève Garrigos qualifie son engagement pour Amnesty International France. Après avoir milité dans l’association, elle en est la présidente depuis un an. « J’ai toujours été sensible au combat pour la justice, et indignée par les atteintes aux droits de l’homme. Je ne pouvais plus me dire : je n’entends pas, je ne vois pas les violences quotidiennes faites aux citoyens dans le monde », précise-t-elle avec passion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte