Génériques : le GEMME d’accord avec la Cour des Comptes

Par
Publié le 19/09/2014

Le dernier rapport de la Cour des Comptes confirme le diagnostic du GEMME sur la sous-utilisation des médicaments génériques en France et la nécessité absolue de revoir la politique de santé sur ce sujet, souligne l’association qui réunit 14 génériqueurs.

« Les marges de progression les plus importantes ne se situent plus désormais du côté de l’augmentation de la substitution ou de la politique des prix, mais dans une implication plus importante des médecins prescripteurs, de l’adhésion des patients utilisateurs et du concours actifs des pharmaciens diffuseurs, pour donner un second souffle à la diffusion des médicaments génériques », indique le GEMME. Mobiliser vigoureusement les médecins et les placer également au cœur du dispositif de diffusion des médicaments génériques, tel est le nouvel enjeu.

Pour « mettre en œuvre un changement de stratégie des pouvoirs publics » le GEMME rejoint donc les propositions de la Cour des comptes : implication massive et forte responsabilisation des médecins (avec prescription en DCI et renforcement du dispositif conventionnel actuel), élargissement du répertoire et information du grand public par des campagnes régulières de communication institutionnelle mettant l’accent sur la qualité et la sécurité des médicaments génériques.


Source : lequotidiendupharmacien.fr