Le monde aujourd'hui

Gauche : spectacle pathétique  Abonné

Par
Publié le 27/03/2017
La droite ne va pas fort avec la candidature compliquée de François Fillon, mais ses déboires ne favorisent guère la gauche, déchirée entre Benoît Hamon, consacré par la primaire, et Emmanuel Macron, qui séduit de nombreux socialistes, parmi lesquels des ministres et des militants importants.
Gauche : spectacle pathétique

Gauche : spectacle pathétique
Crédit photo : AFP

Le responsable de cette crise de la gauche, qui finira pas son effacement durable, c'est  François Hollande et ses légendaires hésitations. Il avait beaucoup misé sur M. Macron, ce wonder boy dont il avait fait son ministre de l'Economie, mais qui, un jour de l'an dernier, préféra tenter l'aventure présidentielle avec un cran qui, sur le moment, en fit s'esclaffer plus d'un. La droite n'a cessé de brandir son argument massue, à savoir que M. Macron n'est que le sous-marin de M. Hollande, dont il continuera la politique s'il est élu président.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte