Gare aux idées reçues !  Abonné

Publié le 20/01/2011

- « Bien sûr que ma concurrence, je la connais,

- La pharmacie de l’autre côté de la rue, c’est un confrère,

- Moi, dans ma commune rurale, je n’ai pas de concurrent,

- L’hypermarché est mon principal concurrent ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2804