Agence nationale de santé publique

Fusion de trois agences sanitaires  Abonné

Par
Publié le 21/04/2016

Au premier mai prochain, l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) ne feront plus qu’un, sous le titre de l’Agence nationale de santé publique (ANSP).

Prévue à la loi Santé, cette nouvelle entité aura pour mission de regrouper l’ensemble des missions de santé publique en consolidant le système national de veille et de surveillance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte