Un Alsacien à la présidence de l’UNPF

Frédéric Laurent, un quadra proche du terrain  Abonné

Publié le 14/04/2011
Élu président de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) le 22 mars dernier, Frédéric Laurent incarne, à 40 ans, le rajeunissement entrepris par le syndicat, qui a renouvelé en même temps la moitié de son bureau. Formé pour l’officine et officinal depuis toujours, il entend bien rester, dans ses nouvelles fonctions, « un pharmacien de comptoir à l’écoute de ses confrères ».
Le nouveau président de l’UNPF veut rester "?un pharmacien de comptoir?»

Le nouveau président de l’UNPF veut rester "?un pharmacien de comptoir?»
Crédit photo : DDB

DIPLÔMÉ à Strasbourg en 1997, Frédéric Laurent découvre le comptoir alors qu’il est encore étudiant, puis travaille en tant que remplaçant ou comme adjoint dans plusieurs officines, en Lorraine et en Guadeloupe. En 2002, il rachète, avec un associé, la « Pharmacie des thermes » à Merkwiller-Pechelbronn, village du nord de l’Alsace célèbre pour ses… champs de pétrole exploités jusqu’au début des années 1970.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte