Fraudes à la carte Vitale : 4 % du montant total  Abonné

Publié le 07/10/2019

Sur les 261,2 millions d’euros de préjudices détectés et stoppés par l’assurance-maladie en 2018, 11 millions, soit 4 %, sont attribués à des fraudes concernant la gestion et l’obtention des droits. 60 % de cette somme portent sur un recours frauduleux aux dispositifs d’aides CMU-C et ACS (6,6 millions d’euros). Le préjudice moyen est passé de 723 euros en 2016 à 902 euros en 2017 et à 949 euros en 2018, en raison de l’efficience du système de détection.

La part des fraudes à l’AME est de 5 %, soit 0,54 million d’euros, contre 0,46 million en 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte