Nouveau président de l’Académie nationale de pharmacie

François Chast, un homme de passions  Abonné

Publié le 04/02/2010
À tout juste 60 ans, François Chast fait figure de jeune homme à la présidence de l’Académie nationale de pharmacie. Passionné, ce pharmacien hospitalier distille idées et bonne humeur avec la simplicité d’un homme qui a su faire des choix.
Des projets plein la tête

Des projets plein la tête
Crédit photo : dr

« JE VOULAIS être industriel. » Voilà pourquoi le parcours de François Chast comprend, à la marge de ses diplômes de pharmacie, un écart par l’Institut d’études politiques. Mais les hasards de la vie le portent vers le monde hospitalier. Poussé par son chef de service, il passe sa thèse et obtient la médaille d’argent à 25 ans. Premier pharmacien de la famille avant que sa propre fille devienne officinale bien plus tard, il arrive sur le marché du travail en 1975, date à laquelle Simone Veil promulgue la loi de séparation de la pharmacie et de la biologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte