François Chast : « La vitamine D est efficace et bien tolérée »  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 12/01/2017
Le décès d'un nourrisson suite à l'administration de vitamine D ne doit pas remettre en cause l'importance de cette supplémentation, notamment chez les enfants. En revanche, la prise de tout médicament via une pipette doit être entourée de précautions, en particulier lors des premiers jours de vie.

Plusieurs sociétés savantes, telles la Société française de pédiatrie et la Société française de néonatalogie soutiennent l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans sa décision de suspendre l’Uvestérol D. Néanmoins, elles soulignent que l’accident tragique survenu avec ce médicament ne doit pas remettre en cause le bénéfice largement démontré d’une supplémentation en vitamine D.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte