PRESIDENTIELLE 2012 - Un entretien avec le président du MoDem

François Bayrou : « Des dispensaires adossés aux pharmacies »  Abonné

Publié le 12/03/2012
Deuxième dans les intentions de vote des pharmaciens (voir notre édition du 5 mars), François Bayrou inaugure la série d’interviews que les candidats à l’élection présidentielle ont accordé au « Quotidien ». Pour le président du MoDem, la place du pharmacien dans le système de soin est essentielle. Pour les zones dépourvues de médecins, il préconise la création de dispensaires adossés aux pharmacies. Mais, selon lui, la crise va obliger à freiner les dépenses de santé et un effort de tous va être indispensable.

Crédit photo : S TOUBON

Crédit photo : S. toubon

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelle doit être, selon, vous, la place du pharmacien dans le système de santé français ?

FRANÇOIS BAYROU.- La place du pharmacien est essentielle dans notre système de santé. Il est un pivot important, de même que les médecins ou les professions paramédicales. Le pharmacien a un rôle de conseil utile. Il permet souvent d’éviter des consultations médicales inutiles. De plus, la pharmacie est un lieu important, rassurant pour nos concitoyens. C’est pourquoi les communes se battent tant pour leur maintien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte