Frais de livraison : les répartiteurs s’expliquent

Publié le 26/09/2012

La question de la facturation des frais de livraison relève du droit commercial, indique la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) dans un communiqué. Reçue la semaine dernière au ministère de la Santé, la CSRP a rappelé aux pouvoirs publics que « chaque acteur du marché est libre d’en définir les modalités dans le cadre de ses conditions générales de vente ». Le syndicat des répartiteurs souligne que « ces pratiques sont mises en place de manière transparente à l’égard des pharmaciens » et que « ces facturations concernent moins de 1 % du total des livraisons effectuées ».

La CSRP indique également avoir alerté les pouvoirs publics sur la situation économique des entreprises du secteur. « Si l’économie de la répartition devait continuer à subir les évolutions actuelles de ses ressources et de ses charges, c’est tout l’équilibre de ce secteur qui serait en jeu, avec à la clé des milliers d’emplois et la question de l’approvisionnement quotidien de toutes les officines », prévient-elle.

Quotipharm.com, le 26/09/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr