Un observatoire public de la flore des villes

Fleur de bitume  Abonné

Publié le 09/05/2011

LES CITADINS que nous sommes ont un peu tendance à l’oublier, mais nos villes ont toutes été bâties sur des espaces autrefois naturels ou cultivés. Piégé dans le bitume des rues ou coincé au pied des gratte-ciel il reste toutefois quelque chose de cette ancienne emprise végétale : une pâquerette qui dresse sa corolle par-delà les hauts murs ou l’épi léger d’une graminée échappé d’une cicatrice asphaltée. Ces tâches couleur chlorophylle sont les témoins vivants d’un monde disparu… ou presque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte