Feu vert pour les TROD angine  Abonné

Par
Pascal MARIE -
Publié le 08/07/2019

L’assurance-maladie identifie le TROD angine comme l’un des instruments majeurs de la lutte contre l'antibiorésistance. Les deux syndicats de la profession approuvent les deux canaux présentés pour ce dispositif. Dans le premier cas, le patient consulte son médecin traitant qui lui prescrit la réalisation d’un TROD par son pharmacien, assortie d’une prescription conditionnelle d’antibiotiques. Le second cas de figure prévoit que le patient s’adresse directement à son pharmacien qui procède au TROD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte