Federgy, le syndicat des groupements et enseignes de pharmacie

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 17/09/2014
Christian Grenier, président de Federgy

Christian Grenier, président de Federgy
Crédit photo : S. TOUBON

Présentée officiellement ce matin, la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie s’appelle Federgy. Christian Grenier, président de Népenthès, prend la tête de ce nouveau syndicat. Il s’est entouré d’un vice-président, Jean-Pierre Dosdat (Objectif Pharma), d’une secrétaire, Nathalie Renault (Réseau Pharma) et d’un trésorier, Christian-Eric Mauffré (CEIDO). « C’est un nouvel acteur dans le monde pharmaceutique, il s’agit bien d’un syndicat de groupements et d’enseignes, et c’est le seul, et non d’un syndicat de pharmaciens. Il a pour objectif de défendre les intérêts professionnels de ses adhérents autour de deux axes : les valeurs de la pharmacie et les missions et métiers communs dans les domaines de la distribution et de la dispensation du médicament en pharmacie », précise Christian Grenier. Constitué des 14 groupements du Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) – soit 12 000 pharmacies représentées – Federgy est ouvert à tout groupement national ou à notoriété nationale. « C’est une 4e force syndicale des métiers de la pharmacie à côté du LEEM (syndicat de l’industrie pharmaceutique), de la CSRP (syndicat des grossistes-répartiteurs) et des syndicats d’officinaux. »


Source : lequotidiendupharmacien.fr