Un entretien avec Alain Bertheuil, président d’Astera

« Faciliter la vie du pharmacien »  Abonné

Par
Publié le 09/11/2015
Alain Bertheuil est titulaire d’une officine… Mais il est aussi, depuis 1999, Président du groupe Astera. Il explique au « Quotidien » pourquoi cette double activité n’est pas un obstacle, mais au contraire l’un des principes fondateurs du modèle coopératif qui prospère depuis bientôt 100 ans autour de la Cerp Rouen.
Le Quotidien du pharmacien. Comment se portent Astera et ses filiales ?

Alain Bertheuil.- Astera va bien. Notamment parce que nous ne développons que des services utiles aux pharmaciens. L’objectif de notre coopérative, dont ils sont actionnaires, est de leur apporter le meilleur service. En pratique, lorsque nous envisageons un développement, nous nous posons toujours la question : « peut-on apporter une plus-value à nos pharmaciens sociétaires ? » Si c’est le cas, nous y allons, sinon, nous ne nous engageons pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte