Expérimentation concluante en Vendée  Abonné

Publié le 04/11/2010

Crédit photo : dr

Un patient assis dans l’espace confidentiel d’une officine. À ses côtés, une pharmacienne. En direct, via une webcaméra, un médecin généraliste. Voilà le concept de télémédecine testé il y a quelques semaines, reliant un cabinet médical parisien et une pharmacie vendéenne en zone sous-médicalisée. Le praticien interroge le patient sur ses symptômes, de la fièvre et des douleurs articulaires. La pharmacienne n’intervient pas. Puis le médecin lui demande de prendre le pouls du patient, sa tension artérielle et sa température.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte