Des professionnels de santé au service de l’urgence sanitaire

Exercice avec des pharmaciens volontaires  Abonné

Par
Publié le 12/11/2013

Un tremblement de terre au Chili, un appel à l’aide à l’État français et les réservistes de l’EPRUS peuvent entrer en action en quelques heures. Ces professionnels de santé sont formés à l’exercice de leur métier dans des contextes de crises et peuvent intervenir en France ou à l’étranger. Rencontre sur le terrain.

Elisabeth Sauner-Schuller, titulaire à Mulhouse, a participé à un exercice de mise en situation...

Elisabeth Sauner-Schuller, titulaire à Mulhouse, a participé à un exercice de mise en situation...
Crédit photo : S. Toubon

NOUS SOMMES au Chili. Un tremblement de terre s’est produit dimanche à 8 h 32. Le mercredi suivant, 47 réservistes de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) sont déployés sur la zone sinistrée. C’est l’État français qui les a envoyés sur place, à la demande de l’État chilien. Ils sont installés dans une zone sécurisée, à 100 km de l’épicentre du séisme. Les infrastructures sont détruites et ils doivent se débrouiller avec les moyens du bord et le matériel qu’ils ont apporté. La première étape pour eux est d’installer leur camp.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte