Exercer en officine rurale, un retour aux sources ?  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 12/12/2019
« Officine des villes » et « Officine des champs » sont fréquemment opposées lorsqu’il s’agit de tirer un bilan comptable de la pharmacie française. Mais qu’en est-il réellement ? Loin de l’image d’Épinal ou du scénario catastrophe, les experts-comptables dressent un tableau tout en nuances, mettant en relief les atouts d’une typologie d’officines et d’un exercice professionnel spécifiques, mais dont la désertification médicale assombrit cependant les perspectives.
tableau

tableau
Crédit photo : C.Victor-Ullern

officine rurale

officine rurale
Crédit photo : S. Toubon

Le Quotidien du pharmacien.- On fait souvent un portrait assez alarmant de la pharmacie rurale, soumise à des contraintes extérieures qui la handicapent sur le plan économique. Pour autant, les ratios publiés dans votre récente étude semblent contredire cette vision. Qu’en est-il réellement ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte