Études de santé : l’Ordre incite à choisir pharmacie

Publié le 09/09/2010

La rentrée universitaire est marquée par le lancement de la première année d’études de santé (PAES). À l’issue du premier semestre, bâti comme un tronc commun, les étudiants pourront passer jusqu’à quatre concours distincts : pharmacie, médecine, dentaire et maïeutique. C’est une fois leurs résultats du premier semestre connus qu’ils devront faire le choix de tenter un seul ou plusieurs concours. Pour inciter les étudiants à suivre la filière pharmaceutique, l’Ordre des pharmaciens déploie un dispositif de communication baptisé « Pharma, c’est pour moi ! », en collaboration avec l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) et la Conférence des doyens des facultés de pharmacie. Il s’agit, au travers de plaquettes remises aux étudiants dans les facultés, de mieux faire connaître les débouchés de la pharmacie et d’encourager les inscriptions par conviction, et non par défaut. « Il nous faut donner aux étudiants le goût d’être pharmaciens. Ces études forment à une trentaine de métiers, de l’hôpital à l’industrie, en passant bien sûr par l’officine », indique Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Affiches et enrouleurs sont mis à la disposition des facultés. Côté Internet, un bandeau est mis en ligne sur le site de l’Ordre et proposé aux sites des facultés. Un film est en cours de réalisation, visible d’ici à quelques mois. Après les étudiants, les collégiens et les lycéens seront également la cible de campagnes d’information.

QUOTIPHARM.COM, le 09/09/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr