Être français

Être pharmacien !  Abonné

Publié le 03/12/2009

Alors que nous entamons une redéfinition de la profession de pharmacien, transposons ce qu’écrit la philosophe française Chantal Delsol au sujet du fait d’être français, à la profession de pharmacien.

Être pharmacien c’est par affection pour la pharmacie, tâcher de comprendre les ressorts des maladies qui nous minent, oser en dévoiler les symptômes, avoir le courage de désacraliser nos certitudes qui nous entraînent par le fond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte