Les patients n’hésitent plus à marchander

Et ma ristourne, Docteur ?  Abonné

Publié le 09/04/2009
Les patients sont de plus en plus nombreux à négocier les tarifs

Les patients sont de plus en plus nombreux à négocier les tarifs
Crédit photo : S Toubon

VINGT-CINQ pour cent sur une couronne, 50 % sur une opération chirurgicale, 40 % sur des lunettes… Même les professionnels de santé sont désormais soumis aux diktats de la concurrence et à la pression constante des remises et des rabais. Cette nouvelle tendance consumériste, pointée par « le Parisien » (édition du 6 avril), serait la conséquence d’une politique de plus en plus avide d’économie dans le domaine de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte