Et l’on reparle d’ouvrir le capital  Abonné

Publié le 06/01/2011

La question de l’ouverture du capital des pharmacies revient sur le tapis. Dans son rapport sur les professions libérales, l’avocate Brigitte Longuet préconise d’autoriser la prise de participations dans les sociétés d’exercice à des non-pharmaciens à hauteur de 49 %, le professionnel conservant la majorité. Un autre projet inquiète l’officine, celui du laboratoire Roche de sélectionner un ou plusieurs grossistes-répartiteurs pour distribuer ses médicaments en ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte