PORTRAIT

Éric Vermès : le pharmacien et l’apothicairerie  Abonné

Publié le 17/09/2013
Ce confrère, qui exerce à 100 mètres de la maison de son enfance, est passionné par l’histoire de sa petite ville. Très actif, il a déjà reconstitué une apothicairerie dans l’ancien hospice.

C’EST PEU DIRE qu’Éric Vermès est autant passionné d’histoire que de sa ville : le pharmacien de Saint-Riquier, dans la Somme, est en effet né dans cette ville, où il devient pharmacien titulaire à 24 ans, en 1993, et où il est membre actif des Amis de l’Hôtel-Dieu. Cette association a entrepris de restaurer pour l’ouvrir au public une partie de cet ancien hospice, devenu hôpital, puis maison de retraite, et aujourd’hui EHPAD. Le pharmacien de ville l’est aussi des 180 résidents de l’EHPAD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte