Épidémie : la bactérie tueuse identifiée, le concombre innocenté

Publié le 03/06/2011

Dès le début de l’épidémie qui s’est récemment déclarée dans le nord de l’Allemagne, le concombre espagnol a été rapidement mis en cause. Six jours plus tard, le test mis au point par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a permis d’abandonner totalement la piste des concombres. En effet, parmi les légumes analysés, deux spécimens espagnols étaient bien positifs aux colibacilles sécréteurs de shigatoxines, mais n’étaient pas du sérotype 0104 : H4, à savoir celui de la souche identifiée comme clairement responsable de l’épidémie.

Quotipharm.com, le 03/06/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr