Enquête sur la mention « non substituable »

Publié le 06/06/2011

Constatant la baisse de la substitution du Plavix et de l’Épitomax 25 mg, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a décidé d’enquêter sur les raisons du phénomène. Du 6 au 13 juin, un sondage permettra au syndicat de recenser le nombre d’inscriptions « NS » (non substituable) sur les ordonnances pour lesquelles ces produits sont prescrits. L’UNPF invite les pharmaciens à renvoyer par fax (01 47 04 70 15) ou mail (unpf@unpf.org) leurs observations. À noter, pour chaque médicament les officinaux doivent indiquer le nombre d’ordonnances prescrites en princeps, le nombre de celles prescrites en DCI et celles portant la mention « NS ».

Quotipharm.com, le 06/06/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr