En pratique  Abonné

Par
Evelyne Gogien-Oudry -
Publié le 02/09/2019

Plus la CU est prise tôt, plus elle est efficace mais le lévonorgestrel peut être pris jusqu’à 3 jours après un rapport non ou mal protégé et l’ulipristal acétate jusqu’à 5 jours. « Mais ni l’un ni l’autre n’est efficace si l’ovulation a lieu le jour de la prise ou a eu lieu la veille puisqu’ils agissent en décalant l’ovulation », souligne le Pr Christian Jamin, gynécologue-endocrinologue à Paris.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3536