En bref  Abonné

Par
Publié le 02/06/2016

Entretien préalable au licenciement

La Cour de cassation confirme que la lettre de convocation d’un salarié à un entretien préalable au licenciement n’a pas obligatoirement à énoncer les motifs de cette rupture. Il suffit donc que ce courrier énonce l’objet de l’entretien, et fixe la tenue de cet entretien (chambre sociale, 6.4.2015, n° 14-23198 D).

Installation

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte