En Allemagne, une vision très différente  Abonné

Publié le 24/05/2012

À entendre les professionnels de santé des villages allemands situés dans les environs de Fessenheim, très nombreux à faire partie de mouvements antinucléaires, les habitants du secteur seraient particulièrement angoissés et le taux de cancer de la thyroïde y serait plus élevé qu’ailleurs, affirmations qui n’ont toutefois jamais pu être démontrées scientifiquement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte