En Allemagne, les ruptures de stock ont doublé depuis deux ans  Abonné

Publié le 07/10/2019
Les ruptures de stock ont doublé en Allemagne entre 2016 et 2018, et constituent désormais, avec les tâches administratives, la principale source de stress des pharmaciens allemands, selon plusieurs études et enquêtes présentées lors de leur congrès annuel qui vient de se tenir à Düsseldorf.

Les autorités de contrôle du médicament ont comptabilisé, en 2018, 9,3 millions de boîtes prescrites en rupture de stock au sein des 19 000 officines allemandes, ce qui correspond à 500 boîtes par officine et par an, soit un peu moins de deux par jour ouvrable, mais avec des différences sensibles d’une pharmacie à l’autre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte