Suivi pharmaceutique, tri des médicaments…

En Allemagne, des projets pilotes se heurtent à des problèmes de financement  Abonné

Publié le 12/12/2013

Alors que plusieurs modèles de « consultations pharmaceutiques » ont été élaborés ces dernières années en Allemagne, leur concrétisation se heurte régulièrement à des problèmes de financements de dernière minute.

Des expériences renforçant le rôle du pharmacien

Des expériences renforçant le rôle du pharmacien
Crédit photo : ABDA

FRUIT de la coopération entre l’Union fédérale des médecins conventionnées (KBV) et l’association fédérale des pharmaciens (ABDA), un projet de suivi pharmaceutique doit voir le jour en janvier prochain dans deux régions, la Saxe et la Thuringe. À moins qu’il ne soit repoussé à une date ultérieure… comme il l’a déjà été à plusieurs reprises ces dernières années. En théorie, le projet dit « Modèle ABDA-KBV » doit favoriser l’observance et réduire l’iatrogénie chez les patients chroniques prenant au moins cinq médicaments différents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte