EHPAD : le rapport Verger relève l’intérêt du pharmacien référent

Par
Publié le 13/12/2013
seniors personne agee 3 eme age dependance medicament

seniors personne agee 3 eme age dependance medicament
Crédit photo : S. Toubon

Dans son rapport sur la politique du médicament en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), Philippe Verger, directeur adjoint au CHU de Limoges, relève l’intérêt du pharmacien référent en EHPAD. Il détaille une série de missions qui pourraient être dévolues au pharmacien référent, « sous condition d’être formé à la gérontologie et à la gestion des risques ». Les principales : promouvoir le bon usage des médicaments, vérifier la qualité des prescriptions, réaliser l’audit du circuit du médicament et des dispositifs médicaux de l’EHPAD, ou encore participer à l’élaboration de la liste préférentielle des médicaments en EHPAD. Philippe Verger souligne également que, « au-delà du pharmacien référent, une meilleure coopération entre les professionnels de santé passe par une définition des rôles de chacun dans le circuit du médicament ». Il préconise d’« élaborer un texte relatif au pharmacien référent définissant son statut, ses missions, sa formation et sa rémunération ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr