Jean-Jacques Zambrowski,

Économiste de la santé  Abonné

Publié le 23/11/2009
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Le coût de la distribution du médicament vous paraît-il élevé ?

JEAN-JACQUES ZAMBROWSKI.- Absolument pas. Les acteurs de la distribution du médicament ne font pas preuve d'une gourmandise inouïe vis-à-vis des marges qui sont les leurs. Le coût de cette distribution est justifié, car les répartiteurs et les officinaux ne se contentent pas d'effectuer une simple prestation logistique. Compte tenu des exigences imposées aujourd'hui aux répartiteurs, leur activité relève même de la gageure.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte