Économie de l’officine : la FSPF sonne l’alerte

Publié le 14/09/2012

La situation économique de l’officine est loin de s’améliorer. « Il y a alerte rouge », lance le président de la Fédération des syndicats pharmaceutique de France (FSPF), Philippe Gaertner, dans le cadre de la présentation du congrès national des pharmaciens des 13 et 14 octobre prochains, à Lille. Tandis que le nombre de procédures de sauvegarde, de redressement et de liquidation est en augmentation par rapport à 2011, la dernière enquête économique de la FSPF révèle que près d’une officine sur deux présente une évolution négative de son chiffre d’affaires. « L’impact des lois de finance successives est très variable d’une pharmacie à une autre et dépend de la patientèle », souligne Philippe Gaertner. Dans ce contexte déjà morose, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 qui se profile inquiète le président de la FSPF. En effet, « une fois encore, le médicament sera le poste auquel on demandera le plus d’efforts », craint-il.

Quotipharm.com, le 14/09/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr