Économie de l’officine : « Alerte rouge », selon la FSPF

Publié le 22/04/2014

Le plan de 50 milliards d’euros annoncé par le Premier ministre, Manuel Valls, dont 10 milliards d’euros sur la santé, inquiète la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), alors même que les derniers indicateurs économiques des officines sont alarmants. « La perte de marge s’élève, en effet, à 3,7 % par rapport au premier trimestre de l’année 2013, soit la plus forte baisse dans l’histoire du réseau officinal », indique le syndicat. Pour la FSPF, « seule l’évolution du mode de rémunération des pharmaciens d’officine par l’introduction d’un honoraire de dispensation permettra d’amortir les effets sur la marge des baisses de prix industriel des médicaments et aux pharmaciens de s’acquitter pleinement de leurs missions de santé publique ». Aussi, pour elle, la mise en œuvre de la réforme de la rémunération devient plus que jamais urgente et tout nouveau report de signature des avenants conventionnels nécessaires à la réforme rendrait la situation intenable pour l’équilibre financier des pharmacies.


Source : lequotidiendupharmacien.fr