Tourisme / Sept raisons pour franchir la Manche

Échappées dans les Cornouailles  Abonné

Publié le 30/09/2010
À la pointe sud-ouest de l’Angleterre, les côtes déchiquetées des Cornouailles s’étendent sur près de 1 000 km où alternent des falaises vertigineuses, des ports de pêche et des châteaux tout droit sortis du Moyen Âge. À l’intérieur des terres, la douceur du climat a donné les plus beaux jardins d’Angleterre.
Trevarno Garden

Trevarno Garden
Crédit photo : B. B.

Land's End

Land's End
Crédit photo : B. B.

L'Eden Project, qui recrée une nature exotique

L'Eden Project, qui recrée une nature exotique
Crédit photo : B. B.

Le port de Polperro

Le port de Polperro
Crédit photo : B. B.

Légendaire. Tintagel (Din Tagell, la forteresse au passage d’entrée étroit) sur la côte nord-ouest, une succession de ruines sur les Moors piquetés de bruyères violettes et balayés par les vents. Le reste des tours, des corps de garde, la chapelle et les maisons du Moyen Âge oubliés sur ce promontoire vertigineux nagent dans le mystère. Grandiose. Dans la légende arthurienne, c’est le lieu d’origine du roi mythique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte