HUMEUR

E la nave va...  Abonné

Publié le 19/01/2012

Le naufrage du Costa Concordia, avec ses morts et disparus, ne devrait amuser personne. Mais c’est mon côté iconoclaste : je trouve que le commandant de bord, Francesco Schettino, est digne de la commedia dell’arte. Hâbleur, vaniteux, lâche, nul, il ne s’est tant rapproché des côtes, selon le « Corriere delle Sera », que pour faire plaisir au chef des serveurs, Antonello Tievoli, frustré d’avoir dû renoncer à ses vacances et originaire de l’île de Giglio, où le paquebot s’est échoué. La scène, si elle n’est pas imaginée, est bien racontée par le « Corriere ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte