Des menaces venues du ciel

D’un nuage l’autre  Abonné

Publié le 26/05/2011
Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent
Crédit photo : AFP

EN MARS dernier, c’était le nuage radioactif échappé de la centrale de Fukushima qui avait semé la peur. Une peur raisonnée toutefois, puisque le panache suivi à la trace jusqu’à nos frontières, n’avait pas justifié de distribution d’iode dans les campagnes françaises. Mais un nuage chasse l’autre. Et quelques semaines plus tard, c’est au tour des volcans islandais de refaire parler d’eux. Le Grimsvöt s’est réveillé, et, avec lui, la crainte de nouvelles perturbations sur le trafic aérien renaît. Heureusement, les risques pour la santé semblent là encore limités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte