Une utilisation inattendue du sildénafil

Du Viagra au secours du ballon rond  Abonné

Publié le 18/07/2009
Toujours plus haut, avec le sildénafil

Toujours plus haut, avec le sildénafil

DU VIAGRA pour tirer droit au but. Pas du tout grivoise, l’idée a germé dans la tête d’un préparateur physique bolivien confronté au mal d’altitude dont se plaignaient ses footballeurs. Rodrigo Figueroa a ainsi reconnu avoir administré, à leur insu, du Viagra (Segurex en Bolivie) à au moins 8 joueurs de l’équipe de Blooming Santa Cruz (1re division bolivienne) lors de matchs disputés à La Paz, la capitale bolivienne perchée à 3 750 m d’altitude. Au-delà de son indication première, le sildénafil est en effet connu pour améliorer les capacités d’oxygénation du sang.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte