Du nouveau dans la bithérapie orale du diabète de type 2

Publié le 16/09/2010

Les diabétiques de type 2 disposent désormais d’un troisième inhibiteur de la dipeptidylpeptidase-4. Onglyza 5 mg (saxagliptine) augmente de deux à trois fois la production de glucagon-like peptide-1 (GLP-1) endogène. Des études cliniques ont permis d’établir son efficacité sur les trois paramètres de la glycémie que sont le taux d’HbA1C, la glycémie à jeun et la glycémie post-prandiale, et ce en association avec la metformine, un sulfamide ou une glitazone. Elle est indiquée en bithérapie pour améliorer le contrôle glycémique. La posologie est simple : un comprimé par jour à n’importe quel moment de la journée.

Quotipharm.com, le 16/09/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr