Du MOMA dans la vitrine.  Abonné

Publié le 16/07/2009

Martine Le Provost est titulaire près du port de Brest. Le 18 juin dernier, elle a remporté le Grand Prix de la meilleure vitrine et de l'information au public, décerné par un jury d'experts, à l'initiative du « Quotidien du Pharmacien » (voir notre édition du 6 juillet). Martine Le Provost est toujours à l'affût d'une idée originale pour décorer son officine. Après le recours à l'art africain (des girafes au cou desquelles sont enroulés des colliers cervicaux), la pharmacienne reprend une œuvre découverte au musée d'art moderne de New York, le fameux MOMA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte