Du côté des hommes  Abonné

Par
Publié le 29/04/2019

Ce sont les troubles prostatiques qui dominent, notamment avec des troubles mictionnels. Les extraits lipido-stéroliques des fruits du palmier de Floride, Serenoa repens (Permixon) et des écorces de Prunier d’Afrique, Prunus africana (Tadénan) réduisent la pollakiurie nocturne. Les compléments alimentaires à base d’huile de pépins de courge améliorent également ces symptômes gênants.

 

 

 


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3516