Pour une meilleure gestion des prix

Du bon usage des étiquettes électroniques  Abonné

Publié le 20/12/2012
Outre l’affichage des prix réclamé par la loi, les étiquettes électroniques permettent divers usages, de la gestion des promotions jusqu’à celle des inventaires qui peuvent se révéler bénéfiques pour l’officine. Mais avant cela, il faut faire des choix parmi les diverses technologies proposées par les fournisseurs, et en fonction de ses besoins car l’investissement est lourd.
L’argument du gain de temps est central

L’argument du gain de temps est central
Crédit photo : doc Alliadis

Certains logiciels métiers permettent la gestion directe des étiquettes

Certains logiciels métiers permettent la gestion directe des étiquettes
Crédit photo : doc. ASP Line

LES ÉTIQUETTES électroniques sont-elles la panacée ? Longtemps ignorées des pharmaciens alors qu’elles envahissaient les rayons de la grande distribution et d’autres commerces, elles commencent désormais à se répandre dans le monde de l’officine. Les arguments en leur faveur sont simples et convaincants : « le temps passé à installer des étiquettes papier est loin d’être anodin, surtout dans les grandes officines » justifie Jérôme Lapray, responsable marketing de Pharmagest.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte