Dossier pharmaceutique et dossier médical personnalisé

DP et DMP : une course à handicap  Abonné

Publié le 07/01/2013

DÈS le début de l’année 2012, la loi relative au renforcement sanitaire du médicament et des produits de santé entre en action. Parmi les décrets parus, l’un d’entre eux n’est pas sans conséquence sur le cadre réglementaire du Dossier Pharmaceutique (DP). Désormais, pour des raisons de santé publique et de sécurité sanitaire, par exemple dans le cadre de la gestion de crises sanitaires, le ministère de la Santé, l’ANSM et l’Institut de veille sanitaire (InVS) vont pouvoir accéder aux données anonymes relatives aux médicaments hébergées dans le cadre du DP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte