Bilan 2017

Divergences  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 04/01/2018
une avril

une avril

AVRIL. Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tour à tour donné leur vision sur le secteur de la santé en général et sur celui de l’officine en particulier, les pharmaciens affichent leur préférence pour François Fillon. Ce dernier est éliminé au premier tour le 23 avril, laissant Marine Le Pen et Emmanuel Macron s’affronter au second tour. De leur côté, les syndicats de pharmaciens annoncent des négociations au point mort avec l’assurance-maladie concernant la convention pharmaceutique à cause de divergences sur le volet économique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte