Distribution sélective des médicaments : la mise en garde de l’Ordre

Publié le 16/03/2010

L’Ordre des pharmaciens s’inquiète de l’appel d’offres lancé début janvier par le laboratoire Roche afin de sélectionner le ou les grossiste (s) qui assureront la distribution de ses médicaments en ville. Pour l’instance, s’il devait prospérer, ce dispositif pourrait en effet remettre en cause l’organisation actuelle de la chaîne pharmaceutique. Si, comme le prétend le laboratoire, des dysfonctionnements sont apparus dans la distribution de ses produits, l’Ordre estime qu’il appartient aux autorités de santé d’y remédier et non pas à un opérateur privé. Il s’interroge également sur les capacités des grossistes répartiteurs non sélectionnés à respecter leurs obligations générales de service public et réglementaires. Enfin, l’instance craint qu’un tel dispositif mette fin à la liberté des pharmaciens de choisir leur grossiste répartiteur.

Quotipharm.com, le 16/03/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr