Dispensation à l’unité : qu’en pense la profession ?  Abonné

Publié le 30/09/2013

La FSPF ne dit pas « non » à la délivrance unitaire envisagée par le gouvernement qu’elle qualifie de mesure de santé publique. Elle prend l’engagement que les pharmaciens « accompagneront la lutte contre l’antibiorésistance dans le cadre de l’expérimentation proposée par la ministre de la Santé de déconditionnement et de dispensation du nombre d’unités de prise nécessaire à un traitement par antibiotiques critiques ». Toutefois, le syndicat conditionne son engagement à la mise en œuvre d’une méthodologie stricte et d’une rémunération spécifique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte