Diane 35 : l’AMM bientôt suspendue

Publié le 30/01/2013

La pilule Diane 35 et ses génériques verront bientôt leur autorisation de mise sur le marché (AMM) suspendue, annonce l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. La procédure de suspension prendra effet dans trois mois, précise son directeur général, le Pr Dominique Maraninchi, qui demande pour autant aux patientes de ne pas interrompre leur traitement jusqu’à une prochaine consultation chez leur médecin qui envisagera avec elles les options thérapeutiques qui conviendront au mieux à leur situation individuelle.

De leur côté, les médecins ne doivent plus prescrire ces médicaments, ni en initiation de traitement, ni en renouvellement. Les pharmaciens devront délivrer les traitements minimaux nécessaires pour éviter toute rupture brutale de traitement jusqu’à ce que la patiente consulte à nouveau son médecin ou un autre prescripteur (délivrance de boîtes de 1 mois de traitement préférentiellement).

À l’issue de cette période de trois mois, la suspension des AMM prendra effet : toute prescription et toute délivrance seront interdites et l’ensemble des lots présents sur le marché sera retiré.

Quotipharm.com, le 30/01/2013

Source : lequotidiendupharmacien.fr