Baisse du taux de substitution

Dialogue  Abonné

Publié le 21/06/2012

L’ARTICLE de Christophe Micas, dans votre édition du 11 juin, « Le NS pas si fréquent, selon la CNAM », a attiré mon attention. Les chiffres concernant la mention NS sur les ordonnances analysées, que la CNAM évalue à 4,2 % à la ligne de produit, me paraissent contestables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte