Plaidoyer pour les pharmacies

DIALOGUE  Abonné

Publié le 24/05/2012

PASSERELLE ! Ce nom chante dans ma tête : je suis né le 12 septembre 1917, dans la petite maison qui jouxtait l’octroi de l’époque, qui se trouvait coté Agen au-dessus des escaliers donnant accès à cette vieille dame. Cette passerelle nous permettait, et nous permet encore, de franchir Garonne d’une rive à l’autre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte