Dextropropoxyphène : nouvelles données concernant le risque cardiaque

Publié le 22/11/2010

Les résultats d’une nouvelle étude menée aux États-Unis chez des volontaires sains ayant reçu du propoxyphène (équivalant au dextropropoxyphène ou DXP), montrent un risque d’effets indésirables cardiaques, à des doses qui sont le double des doses thérapeutiques recommandées en France, note ce jour l’AFSSAPS dans un communiqué. L’agence estime ainsi qu’elle devra tenir compte de ces nouvelles données dans la perspective du retrait du marché français, en 2011, des spécialités contenant du dextropropoxyphène (DXP). Elle va par ailleurs, dans les prochains jours, adresser aux professionnels de santé concernés les recommandations actualisées sur la prise en charge de la douleur chez l’adulte dont elle avait annoncé la préparation, en vue de guider les changements de traitement à effectuer chez les patients utilisant de façon régulière le produit. Elle rappelle sa recommandation de ne pas engager de traitement chez de nouveaux patients.

Quotipharm.com, le 22/11/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr